Julie
C. Fortier

La revanche des oiseaux - installation

La revanche des oiseaux, 2019
Installation olfactive, 25 000 touches à parfum noires, 1 parfum
Produit avec le soutien de Rurart
Vues de La revanche des oiseaux lors de l’exposition La revanche des oiseaux, Rurart, Rouillé, 2019.

Les fumées sacrificielles étaient offertes aux dieux pour les nourrir ou pour entrer en communication avec eux. Elles étaient aussi destinées à purifier les coprs et les espaces lors de rituels de guérison. Cette installation olfactive composée de milliers de touches à parfums noires figure des poils, des plumes, une nuée, des volutes de fumées ou encore un murmure d’étourneaux. Les touches diffusent dans l’espace une odeur de fumée aromatique composée d’ingrédients traditionnellement utilisée dans les rites de fumigations tels que le tabac, le cèdre, la sauge, le foin d’odeur et l’encens. Un devenir-fumée des oiseaux qui nous rappelle leur force et tout à la fois leur fragilité.