Nicolas
Floc'h

MÀJ . 08.07.2022

Textes
critiques

Texte critique

Une esthétique de l’immersion

Introduction à l’œuvre de Nicolas Floc’h
in Glaz, Roma publications, 2018
Note préliminaire Ce texte se voudrait une introduction générale à l’œuvre de Nicolas Floc’h telle qu’on peut l’appréhender au stade actuel de son développement. Loin de prétendre à l’exhaustivité, il s’agit plutôt ici choisir dans ce corpus déjà conséquent un certain nombre de pièces et de projets qui nous ont semblé le mieux à même de rendre compte de l’ensemble du travail, au risque de laisser de côté certaines œuvres que d’aucuns jugeront incontournables. Prémices / …
Entretien

Rencontre entre Gilles Clément et Nicolas Floc'h

Paris le 4 mars 2020
Nicolas Floc’h : Gilles, tu as fait un travail sur le territoire terrestre du parc national des Calanques en participant au « plan de paysage ». En effet, le parc national et l’agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise se sont associés pour réaliser un plan de paysage dans le but d’améliorer les paysages du parc national des Calanques et des espaces urbains qui lui sont proches. Plus récemment, tu as également travaillé avec tes collaborateurs sur l’espace marin, le …
Entretien

Rencontre entre Nicolas Floc'h et Pascal Neveux

Marseille le 1er février 2020
Pascal Neveux : Nicolas, pourrais-tu nous préciser comment s’inscrit cette étape dans le sud de la France, et plus particulièrement cette aventure marseillaise, dans le contexte du projet global que tu développes depuis plusieurs années autour des paysages sous-marins ? Nicolas Floc’h : J’ai amorcé en 2010 ce travail sur le milieu sous-marin et notamment sur les récifs artificiels, les habitats marins immergés. Les premières étapes marseillaises commencent dès 2012 avec les …
Texte critique

De l'usage de l'art

Par Jean-Marc Huitorel, in Semaine "Nicolas Floc'h, le Récif d'if".
Chateau d'If / FRAC PACA, N°21, 2013
L’une des oscillations majeures et structurantes de l’art du 20ème siècle et jusqu’à aujourd’hui se situe dans le rapport complémentaire autant que conflictuel entre la rigueur formelle d’une large abstraction géométrique et la revendication de l’organicité, du corps expressif et agissant dont l’une des formes récurrentes fut celle de la performance. À sa manière, le circuit du ready made, de son extraction sèche des griffes du réel (du BHV au musée) jusqu’à sa réinjection …
Texte de catalogue

Performance Paintings

Par Dominique Abensour, in Catalogue de l'exposition "Danser sa vie"
Centre Georges Pompidou, 2011
Dans Performance Painting #1, 2005, deux figures (Nicolas Floc’h et le chorégraphe Alain Michard), enduites de peinture-noire pour l’un, blanche pour l’autre- se confrontent jusqu’à se confondre dans un même gris. Dans Performance Painting #2, 2005, le chorégraphe Rachid Ouramdane, vêtu de blanc dans un espace blanc, essuie une pluie de peinture noire tout en produisant un dripping en trois dimensions. Performance Painting #4 s’impose d’abord comme un monochrome noir de …
Texte de catalogue

Scénarios odysséens

par Stéphanie Airaud, in Nicolas Floc'h
Structures odysséennes, cat. exp., MAC/VAL, Vitry-sur-Seine, 2006
« Malevitch, en 1913, a inventé le carré. C’est une chance qu’il n’ait pas fait breveter cette invention. »1 Nicolas Floc’h est un gestionnaire d’une nouvelle économie de l’œuvre. Tour à tour producteur, maraîcher, pêcheur, concepteur de bureau, G.O. de garden-party, prestataire de services, il produit, et met l’œuvre, la matière transformée à disposition ; la consommation du « produit-art » peut, quant à elle, être prise en charge par le spectateur, ainsi invité à …

Portrait filmé