Eva
Taulois

MÀJ . 01.07.2022

Textes
critiques

texte critique

Elle parle avec des accents

Texte écrit à l'occasion de l'exposition Elle parle avec des accents, Frac des Pays de la Loire, Carquefou, 2018.
Marie de Brugerolle, 2018
L’ambivalence pourrait être le maître mot du travail d’Eva Taulois, une manière d’inquiéter le langage tant il semble difficile de décider si nous tournons autour de sculptures ou si nous regardons des peintures en mouvement. La dizaine d’œuvres présentées au Frac des Pays de la Loire sont autant des volumes optiques et des images captées entre deux déplacements. En effet, l’artiste propose une série de scénarios qui permet de voir les œuvres dans des configurations …
texte critique

The Fun Nevers Sets

Solenn Morel, 2017
The Fun Never Sets, par son jeu de mots - littéralement le plaisir (« fun » en allusion au soleil « sun ») ne se couche jamais - annonce la couleur : l’exposition d’Eva Taulois sera solaire. Un hymne à la lumière, et à la fête. Ça sonne un peu comme un titre des Zombies ou des Mamas and the Papas, une mélodie à la fois extrêmement joyeuse avec pourtant des accents mélancoliques, parce que cette ode au ravissement et au soleil est aussi l’expression de notre peur profonde de …
Entretien

La grande table

Entretien entre Edwige Fontaine et Eva Taulois, 2017
Discussion entre Edwige Fontaine* et Eva Taulois, à Nantes, le 31 janvier 2017.EF : Eva, vous êtes diplômée de l’école d’arts de Brest depuis 2007, et à l’époque vous étiez inscrite en option Design, avec l’intention d’entamer un processus de décloisonnement entre plusieurs disciplines, les beaux-arts et les arts appliqués. Vous avez décidé de mener une recherche plastique qui d’emblée allait entretenir une ambigüit. avec les statuts conférés à vos objets. Pouvez-vous nous …
texte critique
Eva Prouteau, 2015
Sur la base d’un vocabulaire formel minimal, sériel, issu de l’abstraction géométrique, l’œuvre d’Eva Taulois s’inscrit dans un réseau plus large de références, qui mêle tout aussi bien l’architecture, les vêtements traditionnels, l’art du patchwork ou le design industriel. Quel que soit le support engagé, la couleur joue un rôle central.Ses dernières recherches sont à la fois picturales et textiles,  travaillant le motif  et ses variations à l’intérieur de formes …
texte critique
Marie Cozette, 2014
Tout en puisant dans un vocabulaire formel minimal, sériel, issu de l’abstraction géométrique, le travail d’Eva Taulois s’inscrit dans un réseau plus large de références qui mêle tout aussi bien l’architecture, les vêtements traditionnels bretons, l’art du patchwork, le design industriel… Ainsi, dans le cadre d’une résidence à Pont-Aven en 2010, Eva Taulois réactive un savoir-faire lié au repassage et à l’amidonnage de coiffes bretonnes et le transpose dans des formes …
Entretien

Eva Taulois la cantatrice

Sophie Lapalu, 2011
Joséphine est une cantatrice dont le chant, parfaitement commun, ne saurait se distinguer du «sifflement»1 de ses congénères, les souris, si ce n’est par le seul fait singulier que Joséphine «se plante là en grande pompe pour ne faire rien que de banal»2 . Eva Taulois est une jeune artiste brestoise, qui ne fait rien que de s’approprier des savoir-faire spécifiques auprès de personnalités rencontrées au grès de ses résidences, et déplacer des gestes fonctionnels pour qu’ils …

Vues d'atelier

/

Sélection de livres

Eva Taulois - Atelier A / Arte

2017
Deux pans de tissus bariolés se déroulent comme deux compositions minimales et géométriques sur le mur d’exposition. On apprend que Trust Fabrics, patchwork d’aplat de couleur d’origine africaine a été produit en Hollande. Elle met ainsi en abîme et en couture une identité hybridée par le déplacement, dans cette poursuite du colonialisme qu’on nomme désormais la globalisation.
© Arte Creative