Étienne
Bossut

MÀJ . 16.01.2020

Carpet Bombing

Carpet Bombing, 2005
Moulage en polyester bleu, jaune, rouge, noir, vert
150 éléments
Collection MAC/VAL, Vitry-sur-Seine
Vue de l’exposition La Beauté des canons, chez Valentin, 2005
Photo: Florian Kleinefenn

“Carpet bombing” est une installation au sol d’une centaine de douilles d’obus moulées, de couleurs différentes.”Tapis de bombes, ici, peut être pris au sens décoratif, un tapis avec du jaune, du vert, du rouge, du bleu et du noir, un aspect très ludique, les objets colorés faisant penser à des jouets (jouer à la guerre). Le tout soigneusement composé, ou calculé, comme la répartition des munitions dans cette technique épouvantable de bombardement massif - carpet bombing - , où aucun espace n’est épargné, mettant l’adversaire “au tapis”, le réduisant à l’épaisseur d’une carpette. Dans l’image du journal, on voit les nombreuses douilles, entourées d’un cercle rouge pour les repérer, preuve absolue du drame qui vient de se dérouler. Le moulage, est lui aussi, grâce à l’empreinte, la preuve d’une existence: trace de l’animal ou du pneu, dans la boue du chemin, mémoire d’un masque mortuaire etc… Comme les douilles multicolores abandonnées dans les vignes par des chasseurs indélicats, les douilles d’obus de char de “Carpet bombing” font penser à une formidable canonnade, bien au delà des tirs aux grives” (Etienne Bossut).

Entretien filmé réalisé le 14 décembre 2007 lors de l’exposition Stardust MAC/VAL, Vitry-sur-Seine