Thomas
Tudoux

MÀJ . 18.03.2022

LES COMPLEXES DE DÉCUBITUS

Installation, format variable, 2014

Empruntant au milieu médicale ses recherches sur les complications de décubitus -qui désignent l’ensemble des problèmes physiques liées à un alitement prolongé - Thomas Tudoux étudie à son tour les Complexes de décubitus : ensemble de représentations et de souvenirs contradictoires et généralement inconscients qui conditionnent nos comportements vis-à-vis du repos.

Production : Le Quartier, centre d’art contemporain de Quimper; FRAC Bretagne; PLAY TIME, 4è édition, Les Ateliers de Rennes - Biennale d’art contemporain; art3, Valence

Vues de l’exposition à Art3, Valance, 2014 
Photo : Thierry Chassepoux

/

Complexes de Décubitus (étude), 2013 

Crayon sur papier, 8 dessins de 84,1 x 59,4 cm,

Dans cette série de huit dessins placée dans les vitrines, une chambre est modélisée sous différents angles et encadre un lit, comme une cellule qui isole l’individu. L’ambivalence se joue dans la tension entre la sensualité des drapés et l’effroi du lit médicalisé.

/

Complexes de Décubitus (Répertoire), 2014

Crayon sur papier, 9 dessins de 43 x 43 cm

Pensée sur le mode du répertoire, ces dessins suggèrent la présence du lit à travers le montage d’éléments mobiliers. Ces Objets ne sont pas sans nous rappeler les assemblages oniriques des Surréalistes. Par un jeu d’observation et d’imagination, Thomas Tudoux instaure un dialogue entre un repos plaisir, un repos passif, un repos subversif, ou encore un repos interdit.

Histoires du soir en 5 min
Installation sonore, 2013
Voix : Frédéric Gessiaume
Enregistrement : Morgan Daguenet

Neuf histoires du soir sont énumérées en 5 minutes. Le ton employé et la réduc- tion des contes créent une litanie où personnages, lieux et actions se mélangent.

Production : Le Quartier, centre d’art contemporain de Quimper