Damien
Marchal

MÀJ . 31.10.2013

Verbrennung der Walküren

Photo : Maison Populaire de Montreuil

/

Die Verbrennung der Walküren (la brûlure), 2011
Broderie, canevas, mèche de dynamite, 1,30 x 0,80 m
Photo : Nicolas Lelièvre

Die Verbrennung der Walküren (la combustion des Walkyries) est un tissage en mèche de dynamite sur canevas de La chevauchée des Valkyries de Richard Wagner. Le tissage a été réalisé sur place, le temps d’une journée et s’est arrêté le soir à 20h pour la mise en combustion et la désintégration du résultat.
Eprouver le travail contraignant le temps d’une journée, 8h.

Pièce conçue et présentée dans le cadre de l’exposition Plutôt que rien : démontage, à la Maison Populaire de Montreuil, en 2011. Raphaële Jeune, commissaire invitée, développait en collaboration avec le philosophe Frédéric Neyrat un dispositif curatorial singulier par le biais d’un protocole proposé à quarante-cinq artistes, autant que de jours d’ouverture de l’exposition. Ce protocole établit des règles à partir desquelles une exposition peut s’écrire dans le temps. Chaque artiste est invité à intervenir, le temps d’un jour, dans le centre d’art de la Maison populaire, avec une œuvre, une installation ou une modalité de présence choisie en réponse au contexte.
Maison Pop

Documentation filmée de la mise à feu de l’œuvre