Vincent
Gouriou

MÀJ . 22.01.2019

Singularite(s)

2013

La série « Singularité(s) » rassemble des portraits de proches (des membres de la famille ou des amis), photographiés dans leur intérieur. De par leur cadrage souvent resserré sur le buste, de même que par le travail de la lumière, ces clichés renvoient assez directement à la tradition du portrait peint. Assis à une table ou sur leur lit, ces femmes et ces hommes posent, le corps relâché et digne, le regard perdu dans le vague. Sur le visage de ces adolescents, travestis, religieux ou personnes malades, il n’y a pas de tension perceptible. Plutôt une forme d’attente, une fragilité un peu fugitive que le photographe aurait saisie avant qu’elle ne s’évanouisse à nouveau.