Damien
Marchal

MÀJ . 31.10.2013

Garbage Truck Bomb

Garbage Truck Bomb (Le bombardier du pauvre), 2010
Structure bois sapin et aggloméré, 1017 x 240 x 362 cm.
Dispositif interactif, sous système sonore : téléphone portable, autoradio, amplificateur, caisson de basse, enceintes, écran tactile, câbles.
Vues de l’exposition à La Criée, Centre d’art contemporain, dans le cadre de la Biennale Les Ateliers de Rennes, Rennes, 2010.
Production La Criée centre d’art contemporain, Rennes. Photo : Benoit Mauras / La Criée

Garbage Truck Bomb (ou le bombardier du pauvre) est la modélisation d’un camion poubelle à taille réelle.
Chaque visiteur peut, à l’aide d’une borne interactive, déposer ses coordonnées téléphoniques qui lui permettront de recevoir de manière aléatoire durant le temps de l’exposition, le numéro de téléphone du détonateur.
Le détonateur GSM cellulaire, dissimulé dans le véhicule, est relié à l’autoradio : actionné, il déclenche une déflagration sonore et violente.
Cette création auditive et visuelle donne à ressentir l’onde de choc violente d’une explosion et non son enregistrement sonore.
L’enjeu de ce travail est de questionner la notion du passage à l’acte, action produite par le spectateur dans ce cas, par le biais de son mobile. L’individu est contraint de décider de sa position face à l’oeuvre. Il doit choisir entre deux possibilités : ne pas activer ou activer. L’un permet d’être sauf face au risque de la déflagration, tandis que l’autre satisfait la curiosité laissant apparaître l’œuvre dans son ensemble, sculpture et son.

Consulter une documentation complète à propos de l’œuvre sur le site de La Criée

Écouter l’interview de Damien Marchal au sujet de son exposition à La Criée

9 affiches A0 pliées modèle Archi format A4.
Extrait des sources du projet Garbage Truck Bomb : Slavoj Zizek “Bienvenue dans le désert du réel” ;
Noam Chomsky “Conférence au MIT” ; Mike Davis “Petite histoire de la voiture piégée”.
Photo : Benoit Mauras / La Criée centre d’art contemporain

Le projet Garbage Truck Bomb a été réalisé avec la collaboration de :

Pauline Boyer, plasticienne, programmation sonore sous environnement MAX/MSP.
Ewen Chauvel, informaticien, programmation téléphonies et réseaux sous environnement JAVA.
Richard Louvet, graphiste, mise en page des textes de références.
Philipe Woloszyn, chercheur CNRS, Acoustique et systèmes de diffusion