Damien
Marchal

MÀJ . 31.10.2013

The bite of the screen

The bite of the screen (la plaie béante de la parole), 2012
Dispositif vidéo, découpe numérique sur polychlorure de vinyle, dimensions variables

La plaie béante de la parole est une projection du film Singing in the rain sur écran préparé. Celui-ci est découpé numériquement, sur polychlorure de vinyle, de telle sorte que les contours de l’ensemble du texte projeté sont évidés. Ainsi le film projeté se révèle sur la surface pleine de l’écran tandis que les sous titres traversent le support et viennent s’écraser sur les cimaises du lieu. La projection en multiple plan aborde le volume apporté par le son. Le film n’est plus seulement projeté sur une surface, mais il rempli l’espace de par ses propres caractéristiques acoustiques. La bande son est en sourdine.
Le dispositif vidéo s’appuie sur le film Singing in the rain. Film considéré comme une comédie musicale romantique qui utilise comme trame de fond le milieu cinématographique américain de 1929 et documente le passage du cinéma muet au cinéma parlant en faisant référence au premier film du genre, le chanteur de Jazz.

/

The bite of the screen, 2011
découpe numérique sur polychlorure de vinyle, dimensions variables

Documentation filmée du dispositif vidéo