Damien
Marchal

UP . 15.09.2022

IED

IED (IMPROVISED_EXPLOSIVE_DEVICE), 2009
_Objet sonore, aggloméré de bois / transducteur, dim : 60 x 30 x 30 cm
Vues de l’exposition à la Galerie La Troisième porte bleue, 24 place Sainte-Marthe, Paris Photo : DR

(target: blank text: Collection Fonds départemental d’art contemporain d’Ille et Vilaine)

+ Voir la fiche de l’oeuvre sur le site du Fonds départemental d’art contemporain d’Ille et Vilaine

IED est la première partie d’une série abordant la notion du passage à l’acte. Cet objet utilise les codes du terrorisme afin d’évoquer la frontière qui sépare les individus passifs de ceux qui deviennent actifs. La bonbonne de gaz en bois diffuse l’interview entre une maraîchère de Bagdad et une journaliste américaine. L’entretien évoque la question de la religion, de l’occupation américaine et du statut de la femme.
L’interview se conclut par une phrase de la femme irakienne: “I swear, even though I’m a woman, I’ll carry arms and fight. Don’t think that I’m mad. I just want to sell vegetables and see the end of this.”

La bonbonne de gaz en aggloméré de bois est équipée d’un système de transducteur spécifique permettant la diffusion sonore par la mise en vibration de la matière agglomérée. L’objet devient résonant, telle une bombe diffusant son message au moment de l’explosion.

+ Ecouter un extrait sonore, durée 2 min 14

Ci-dessous retranscription de l’entretien